Suite à l’explosion de Gaz rue de Trévise à Paris 9e

13 février 2019

(crédits photo BFM TV©)

Il y a à peine un mois, une très forte explosion de gaz rue de Trévise à Paris (9e) avait eu des conséquences tragiques, avec entre autre quatre morts et une cinquante de blessés. En plus de l’aspect dramatique de cet événement, la déflagration a endommagé le bâtiment de façon très sérieuse. En effet, plusieurs immeubles ont fait l’objet d’un arrêté d’interdiction d’occupation : le 6 rue de Trévise donc, mais aussi les 13 rue Sainte Cécile, 15 rue Sainte Cécile, 3 rue de Trévise, 4 rue de Trévise, 5 rue de Trévise, 7, rue de Trévise et le 1, rue de Montyon.

Ces 6 immeubles ayant été fragilisés par l’explosion de gaz, leur accès est devenu strictement interdit pour raison de sécurité. Mais le quartier entier est touché et d’autres immeubles – si l’intégrité de leur structure permet de s’y rendre pour y récupérer des affaires ou sécuriser certains biens – ne sont toujours pas en état de réintégrer les habitants ou les entreprises. Enfin pour les moins touchés, la réintégration se fait au fur et à mesure des raccordements réseaux.

Parmi ces victimes se trouvent des entreprises qui ne peuvent plus exercer leur activité dans leurs locaux. Le traumatisme est bien présent au cœur des discussions, ainsi que les conséquences en termes de perte de chiffre d’affaire, savoir où se réinstaller ou recevoir ses clients. L’une des entreprises qui avait confié sa recherche à Chasseur And Co et à qui nous avions trouvé de beaux locaux rue de Montyon, est revenue vers nous pour que nous lui trouvions au plus vite de nouveaux locaux professionnels.

La Mairie du 9e est, nous dit-on, dynamique et très engagée, et fait un travail efficace et considérable pour permettre d’avancer au plus vite. Prêt de locaux et réunions multiples avec des gens compétents, capables de répondre aux préoccupations les plus criantes de ces acteurs de la vie économique du 9e arrondissement.

Mais comment fait-on avec un bail en cours ? Peut-on le résilier ? Si les entreprises locataires sont en droit de souhaiter partir pour se réinstaller ailleurs, les bailleurs doivent également faire face à une situation assez inédite qui les pénalise gravement eux aussi. Il ne faut donc pas hésiter à prendre conseil auprès d’un avocat spécialisé en droit immobilier, mais aussi se mettre en relation suivie avec la Mairie du 9e et les aides qu’elle propose.

Pour la petite histoire, le bailleur de nos clients – dont l’immeuble est en cours de réparation pour permettre une reprise d’activité rapide – a accepté une résiliation du bail de ses locataires pour qu’ils puissent s’installer dans d’autres locaux au plus. Il s’agit d’une attitude particulièrement compréhensive et bienveillante, surtout contenu de cette situation déjà très pénible.

Chasseur And Co a donc maintenant une nouvelle mission avec un critère inédit jusque-là : retrouver rapidement de nouveaux bureaux, mais le plus éloignés possible d’une conduite de gaz.

 

Crédits photo : BFM TV©