Immobilier : s’y retrouver dans les honoraires

honoraires chasseurs immobilier

18 avril 2017

Aujourd’hui, s’y retrouver dans les honoraires pratiqués par les différents intermédiaires immobiliers (agence, chasseur immobilier…) est souvent source de malentendus pour les clients, que cela soit en immobilier des entreprises comme des particuliers.
À prestations différentes, honoraires différents ! Une explication s’impose.

Honoraires de l’agence immobilière et du chasseur immobilier : quelles différences ?

Chasseur et agence immobilière, ce n’est pas le même métier ! Chacun est rémunéré pour une prestation précise et différenciée, qu’il s’agisse d’un projet de locaux d’entreprise ou d’une habitation.

L’agence immobilière commercialise des biens, effectue des visites, rend compte à son client propriétaire, transmet l’offre d’achat et les différents documents inhérents au bien. Elle peut organiser la signature d’un contrat sous seing privé. Elle représente et défend les intérêts de son client vendeur.

Le chasseur de Chasseur And Co représente uniquement l’acquéreur et défend ses intérêts. Il valide la faisabilité du projet, recherche sur le marché les biens disponibles, qualifie les offres, bâtit une sélection, organise les visites, analyse et débriefe, conseille, obtient et sécurise toutes les informations nécessaires à s’assurer de la qualité du bien immobilier, négocie, aide à la rédaction de l’offre d’achat et des clauses dans l’intérêt de son client, organise les rendez-vous avec le notaire et tout autre professionnel susceptible d’intervenir dans le cadre de l’acquisition.

La valeur ajoutée du chasseur immobilier : le temps et l’expertise !

Le temps que l’acquéreur ne passe pas sur la toile à regarder des annonces plus ou moins fraîches, à téléphoner pour des biens déjà vendus mais toujours en ligne, à rappeler les agences ou les particuliers, ou à passer ses pauses midi, ses soirées ou ses samedis à visiter.

Le réseau et les relations privilégiées avec certains vendeurs et professionnels dont le client ne dispose pas et et qui l’écartent de ce fait d’opportunités faites pour lui.

Le temps que l’acquéreur n’a pas pour être en pôle position, arriver le premier sur la visite, réagir opportunément pour que le bien convoité ne lui passe pas sous le nez, et sécuriser la relation vendeur et acquéreur afin qu’aucun grain de sable ne vienne s’incruster dans les rouages.

Le temps passé à éplucher les diagnostics et les PV d’AG, identifier les points à approfondir, demander les informations nécessaires à sécuriser le projet.

Le temps passé à obtenir les documents nécessaires au compromis et qui sont de plus en plus nombreux depuis la loi ALUR.

Les actions utiles qui font avancer les choses, permettent de sélectionner les bons produits et de garantir une signature rapide avec tous les intervenants : vendeurs, acquéreurs, notaires.

Chasseur immobilier : un retour sur investissement

Le temps est devenu précieux et rare. C’est une vraie valeur et ce n’est pas nouveau pour celles et ceux qui travaillent et qui ont une famille à gérer. Voilà pourquoi, faire appel à des professionnels de l’immobilier pertinents et efficaces est une prestation payante, uniquement en cas de réussite, que les clients, qu’ils soient chefs d’entreprise ou particuliers ne regrettent généralement pas.

L’immobilier est aujourd’hui un métier d’expert, qui se complexifie et qui dans les grandes villes contraint à une réactivité de tous les instants. A l’instar des pays anglo-saxons, l’accompagnement d’un professionnel tel qu’un chasseur d’appartement est appelé à rentrer dans les habitudes.

 

Chasseur And Co, c’est mieux qu’en solo.

Contactez-nous