Grand Paris : c’est le moment d’investir…

2 octobre 2017

Le projet du Grand Paris, c’est avant tout l’agrandissement des frontières de la capitale vers les banlieues limitrophes. C’est aussi l’arrivée de nouvelles gares et d’un transport intra-muros plus optimal pour les personnes situées hors de Paris. Ce changement entraîne des opportunités d’investissement dans l’immobilier, aussi bien à la location qu’à l’achat. Chasseur and Co, chasseur immobilier à Paris en Île-de-France, vous dresse le tableau des cinq villes, où il fait bon investir en ce moment…

La MGP, plus communément appelée – Métropole Grand Paris – est un vaste projet lancé début 2016 qui a pour but de regrouper 130 villes de la petite et moyenne couronne de la capitale. Feu les agglomérations existantes, à terme elles devront être remplacées par douze grands territoires.

Ajouté à cela, le projet du « Grand Paris Express » va également sortir de terre, avec plus de 200 kilomètres de réseaux ferrés qui permettront de relier le Sud-Ouest de la région parisienne (jusque-là écartée) au Nord-Est. Il sera plus facile de circuler de banlieues à banlieues sans forcément passer par le centre névralgique de Paris.

Gain de temps donc et désormais véritable opportunité d’investissement immobilier. Cela va de soi, les communes qui seront mieux reliées entre elles ou directement mieux connectées à Paris seront moins isolées. Elles sont donc pressenties pour prendre de la valeur dans les années à venir. Les propriétaires et les investisseurs commencent donc déjà à parier sur l’avenir de ces villes franciliennes plus prometteuses les unes que les autres.

 Saint-Ouen (93) : Une cote qui ne cesse de grimper

Ce coin autrefois boudé par les Parisiens devient une terre d’accueil où les constructions neuves poussent et se vendent comme des petits pains. La ligne 14 du métro doit être prolongée jusqu’à la mairie de Saint-Ouen. Courant 2019, elle sera aussi suivie jusqu’à Pleyel. Les entreprises misent désormais sur Saint-Ouen pour se développer et les commerces de proximité pullulent un peu partout en ville. L’ancien quartier « mal fréquenté » des docks en bordure de Seine est devenu un éco quartier de 100 hectares avec 121 hectares de parc autour des nouvelles habitations. Bureaux, commerces et habitants cohabitent dans un esprit écologique et collaboratif.

L’attrait pour ces nouveaux quartiers a provoqué une saturation des offres et il faut même désormais se tourner vers d’autres quartiers. Il est intéressant de miser sur les coins qui seront situés près des nouvelles stations de métro comme par exemple l’arrêt de la Mairie.

En matière de prix, la moyenne au mètre carré est passée de 4 300 euros à 4 500 euros, voire même à 5 500 euros pour certains secteurs. C’est l’une des banlieues où il faut investir est judicieux. La demande s’intensifie déjà sur les petites surfaces et on attend plus de 10 000 habitants supplémentaires d’ici à l’horizon 2032. Cela peut paraître long comme période mais au niveau de l’investissement, c’est presque demain !

Issy-les-Moulineaux (92) : la verdure à portée de Paris

Issy-les-Moulineaux offre un cadre de vie de qualité accolé à la capitale. La commune compte 68000 habitants qui ont à cœur d’habiter dans un lieu qui conserve un équilibre entre zones d’activités, immeubles et maisons. Le charme semble s’intensifier et la connexion plus rapide avec la banlieue Est et Sud de la capitale n’y est pas pour rien. La commune s’attend d’ailleurs à accueillir près de 10.000 nouveaux Isséens à l’horizon 2030.

La ville devrait voir s’implanter deux nouvelles gares supplémentaires et le tracé de la ligne 15 du métro sera en correspondance avec la ligne C du RER et celle du Transilien N. En 2022, le temps de transport pour se rendre dans la banlieue Est depuis la Gare d’Issy-les-Moulineaux sera réduit de moitié. Aujourd’hui, ce périple s’effectue en 1h15 !

Des constructions innovantes sur les bords de Seine sont déjà sorties de terre et attirent dorénavant une population jeune et aisée. Les prix dans le neuf oscillent entre 7 500 et 10 000 euros le mètre carré. Dans l’ancien, la fourchette est plus basse avec un  prix moyen de 6 630 euros le mètre carré. Après avoir d’abord baissé de 1,3% en cinq ans les prix de l’ancien ont progressé de 2,3% en un an, selon la Chambres des Notaires-Paris-Île-de-France. Amoureux des espaces verts, vous voici servis !

Asnières-sur-Seine (92) : focus sur les quartiers de la gare

 C’est sûrement l’une des villes qui va profiter le plus du projet du Grand Paris Express. Déjà assez bien desservie, la ville devrait être dotée de deux nouvelles gares au niveau des Agnettes et de Bécon-Les-Bruyères, ainsi que de quatre nouvelles stations desservies par le Transilien ou le métro.

Asnières-sur-Seine offre aussi l’occasion pour les Parisiens d’acquérir un  appartement doté d’une plus grande surface, voire même une petite maison de ville avec jardinet. Eh oui ! La ville compte un grand nombre de petites maisons anciennes avec, dans certains cas, un petit coin de verdure. Cela devrait davantage séduire les personnes en quête d’un bien pour en faire leur résidence principale que les investisseurs. Il n’y a aucun doute sur le fait que le développement des transports dans cette commune qui borde la Seine va doper les prix au mètre carré dans les années à venir. À ce jour, les prix sont de l’ordre de 5 200 euros du mètre carré pour une maison et de 4 955 euros pour un appartement.

Champigny-sur-Marne (94) : le chantier qu’il faut surveiller de près.

Gardons l’œil ouvert sur ce coin de la banlieue. Il est prévu que deux gares y soient construites d’ici à 2020 dont l’une dans le centre-ville. On attend aussi beaucoup du « cluster Descartes », un pôle d’excellence de la ville durable du Grand Paris, qui a pour ambition de devenir un catalyseur d’innovations et de création d’entreprises et d’emplois.

Les prix sont plus abordables que sur les communes voisines huppées de Nogent-Sur-Marne et Joinville-le-Pont, mais ne vous y détrompez pas, ils finiront pas grimper aussi. On note une progression de 1.6% du prix au mètre carré en un an. Plusieurs programmes neufs sont en cours. Les potentiels acquéreurs devront compter sur un budget de 4000 euros – fourchette basse – pour pouvoir acheter une petite surface.

Villejuif (94) : Un potentiel grandissant

C’est l’une des villes les plus prometteuses et porteuses de beaux projets. Les chantiers qui incluent deux nouvelles gares sont en route. Elles permettront de mettre la commune sur les rails des nouvelles dessertes vers le nord et le sud (ligne 14 prévue en 2023), l’ouest et l’est (ligne 15 pour 2022) et la création d’un nouveau quartier autour de l’institut Gustave-Roussy.

Malgré ces nombreux projets, les prix ont été peu affectés, d’où l’intérêt d’y investir. Les prix ne devraient pas tarder à frémir. Notez tout de même que dans l’ancien depuis cinq ans une baisse de 6.4% y a été observée et que la remontée s’opère doucement mais surement, (+2.9% depuis moins d’un an), toujours selon la Chambre de notaires Paris-Île-de-France.

Le prix médian oscille autour des 3 770 euros le mètre carré. Cela reste un prix extrêmement attractif pour une ville de proche banlieue. Dans le neuf, les prix tablent approximativement autour des 5 000 euros le mètre carré pour les petites surfaces. Ce secteur porteur du Val-de-Marne présente donc un véritable intérêt.

Chasseur And Co, un véritable atout pour investir intelligemment en région parisienne

Chasseur And Co, expert dans la recherche de biens en location ou à l’achat à Paris et en Île-de-France, réunit des chasseurs immobiliers professionnels qui se démarquent par leur forte connaissance du marché francilien. Nous pouvons vous accompagner dans votre recherche immobilière ciblant des villes ou des communes intégrées dans le futur Grand Paris et vous conseiller sur les opportunités à saisir !

En cette période féconde pour l’investissement immobilier, mieux vaut vous entourer d’experts en recherche immobilière qui sauront filtrer, sélectionner et négocier au mieux pour vous, en fonction de vos besoins et de vos contraintes.

Trouver le bien qui vous convient n’est pas toujours une tâche simple, mais Chasseur And Co s’engage à vous faire gagner du temps et à accélérer vos projets tout en les sécurisant. Nous facilitons vos démarches de recherche pour vous permettre de trouver LE bien idéal.