Chasseur d’appartement et agence immobilière : Quelles différences ?

Chasseur d’appartement et agence immobilière : quelle différence ?

19 octobre 2017

Le chasseur d’appartement entre télé et réalité

Depuis le temps que le métier de chasseur d’appartement existe à Paris et dans les grandes villes, on pourrait penser que tout le monde sait ce que recouvre ce terme. La télé a contribué à faire connaître ce métier mais aussi à accentuer la confusion entre le métier d’agent immobilier et le métier de chasseur d’appartement. Les deux émissions phares de la télé sont :

  • « Recherche appartement ou maison » dont le but est d’aider les particuliers qui n’arrivent pas à vendre leur bien, à y parvenir en s’entourant de professionnels divers dont des agents immobiliers.
  • « Chasseur d’appart » qui met en compétition 3 agents immobiliers qui vont tenter de trouver le bien correspondant aux critères du client. L’enjeu pour l’agent est que le bien qu’il présente soit sélectionné par le client sous peine de perdre le concours.

Dans la réalité, le chasseur d’appartement ne se retrouve pas limité à un bien à faire valider à tout prix, il n’est pas en compétition. Le chasseur a comme mission d’être au plus proche des envies et des critères de son client, tout en prenant en compte ses contraintes. Il est censé aussi mettre en garde son client sur une affaire qui paraît certes séduisante, mais qui n’est peut-être pas forcément prudente ou adaptée. Il contribue à la réflexion de son client et le suit dans l’évolution de ses critères. Il agit à titre de conseil et ne défend que les intérêts de son acquéreur. À ce titre d’ailleurs, il ne présente pas un catalogue de biens à la vente, mais va chercher le bien correspondant sur un marché très ouvert, auprès d’agences immobilières, de particuliers, de son réseau professionnel qui l’informe à l’occasion des biens avant la mise sur le marché. Le chasseur d’appartement est mandaté par son client acquéreur pour trouver, l’agence est mandatée par son client vendeur pour vendre.

Qui fait quoi ?

 L’agent immobilier a comme mission de vendre les biens pour lesquels il a reçu un mandat de vente.  Il donne son avis de valeur du bien, rassemblent les documents nécessaires, commercialise, fait les visites, prend les offres et s’embarque ensuite dans le processus de signature de promesse jusqu’à la signature de l’acte authentique.

Le chasseur d’appartement, muni de son mandat de recherche, scrute, valide et sélectionne les biens pour des visites cohérentes avec les souhaits de son client. Le but étant de ne pas lui faire perdre de temps et de l’amener rapidement vers un bien qui lui convienne parfaitement. Il épluche les diagnostics et les PV d’Assemblée Générale afin de s’assurer que rien ne cloche et évite ainsi à son client cette lecture fastidieuse et chronophage.

Mais il fait aussi quelque chose de très précieux pour son client : il négocie le prix à chaque fois que c’est possible.

Il transmet l’offre et s’embarque ensuite, au même titre que l’agent ou le particulier dans le processus de promesse jusqu’à la signature sur un fleuve pas toujours tranquille où la vigilance du chasseur reste de mise.

Le chasseur d’appartement, pour quels besoins ?

Les clients de Chasseur And Co sont notamment des gens qui n’ont pas le temps d’éplucher le marché, d’appeler les agences pour informations et de prendre les rendez-vous. Ils prennent un chasseur parce qu’ils n’habitent pas sur place, parce qu’ils travaillent intensément et que les week-ends sont aussi des moments qu’ils veulent privilégier pour leur famille, leurs amis, ou se détendre.

L’intérêt du chasseur est pertinent également quand ils n’y connaissent pas grand-chose et qu’ils souhaitent sécuriser leur acquisition par la présence d’un conseiller qu’ils ont choisi.

Comme cette dame de Savoie qui prend un nouveau poste à Paris, arrive avec sa fille. Nouveau job, nouveau lycée, un déménagement à gérer, c’est beaucoup ! Chasseur And Co lui trouvera sa location à Paris puis son acquisition de maison du côté de Saint-Leu la Forêt.

« Au-delà du professionnalisme dans la recherche, je retiendrai l’écoute des besoins et la disponibilité. La célérité avec laquelle mes deux dossiers ont été traités est également remarquable.

Merci, un immense merci pour cet accompagnement ! » Sophie D.

Comme ce Monsieur dont les journées sont longues et très chargées et qui n’a vraiment pas le temps pour fouiller les annonces, appeler et prendre rendez-vous mais qui rêve d’un beau classique aux Batignolles dans le 17e arrondissement parisien où l’offre rare nécessite d’être très réactif.

Comme cette jeune femme qui arrive seule de l’étranger et qui cherche un 2 pièces pas trop cher, idéalement à Pantin mais qui ne sait pas trop où chercher, et qui ne connait pas les secteurs plus sécurisés.

« Disponibles, serviables, pros. Chasseur And Co m’a aidée dans mon projet d’acquisition, et je ne regrette absolument pas d’avoir eu recours à leurs services de conseil et d’accompagnement. J’ai même eu un service « après-vente » quand j’avais encore quelques questions par la suite ! Nora E. »

Comme ce couple actif mais découragé qui cherche l’oiseau rare sur le marché hyper tendu du 17e à Paris, où seul le premier arrivé a une chance de décrocher la timbale.

Faut-il être riche pour se payer un chasseur ?

Les budgets à l’achat varient généralement de 300 000€ à plusieurs millions. Certains chasseurs peuvent se spécialiser dans le haut de gamme. Mais ce n’est pas un service réservé à quelques privilégiés pour autant.

Un chasseur a forcément un coût puisque c’est une prestation de service sur mesure. Les tarifs libres sont autour de 3% en moyenne avec souvent un forfait minimum, honoraires payables à la signature de l’acte authentique.

Il faut cependant bien établir son budget dès le départ, en prenant en compte, en plus du prix d’acquisition, les frais de notaire, les frais de chasseur et éventuellement ceux du courtier.

Ainsi le profil des clients Chasseur And Co est très varié : petit ou gros investisseur, primo-accédants ou multi-propriétaires, TPE ou grosse société. Le service du chasseur immobilier convient finalement à tout le monde…

Le chasseur d’appartement et l’agence immobilière interagissent, se côtoient, et se retrouvent ensemble chez le notaire. Le premier parce qu’il a trouvé et le second parce qu’il a vendu. Ils font chacun pour leur client respectif un semblable travail d’accompagnement et de service, mais ne font pas tout à fait le même métier.